ECOLE SAINTE MONIQUE ET CREN PAR SOEURS DE MARIA NELLE

Sœurs Augustines de Maria- Nellé au Burkina Faso, 2021

 

Pour exercer la Miséricorde de Dieu et assurer son auto- prise en charge, les Sœurs de la Communauté de Maria-Nellé sont impliquées :

 

andans le soin : par le dispensaire, le CREN et le centre de rééducation fonctionnelle et  aussi dans l’éducation.

Ainsi la communauté de Maria-Nellé a créé une école dans le village de Tangoura appelée « Ecole Primaire Privée Catholique Sainte Monique de Tangoura » afin de promouvoir l’enseignement catholique par une éducation de qualité et soutenir le village.

 

AUJOURD’HUI, NOUS PARTAGEONS UN 1er  ARTICLE SUR L’ECOLE SAINTE MONIQUE DE TANGOURA

 

 

Le 16 octobre 2021, était la messe de rentrée des élèves de notre établissement sainte Monique. 

 

Les élèves sont au nombre de 380 : primaire et  collège. Ce sont les élèves eux même qui ont animé la messe. 

 

Au cours de la messe, le Directeur diocésain de l'enseignement catholique demande aux enfants ce qu'ils aimeraient être  quand ils seront grands ? Certains ont répondu médecin  pour soigner les malades, pharmacien pour fabriquer les médicaments, instituteur pour apprendre à lire. Un garçon de 12 ans dit qu'il veut être technologue pour fabriquer des robots qui vont combattre l'insécurité.

 

Aussitôt après la messe, il y a eu la bénédiction du nouveau bâtiment de l'administration suivi d'un pot de rafraîchissement. Ce fut une journée de rencontre entre parents, élèves, instituteurs et professeurs.

 

Depuis l’ouverture de l’établissement, chaque classe débute ses activités par la prière. C’est alors seulement que les cours commencent.  Les cours ont lieu de 7 h à 12 h. puis de 15 h à 17 h, prière en début de journée et à la fin ; en plus des cours classiques, sont dispensés des cours de latin, d’africanité, de gymnastique, d’instruction religieuse ; chaque mois un contrôle par matière et une composition par trimestre ; en fin de trimestre une activité culturelle, par exemple une journée traditionnelle où les élèves ne portent pas l’uniforme, une journée détente, une journée en fin d’année avec remise des prix et prestation des élèves. L’école est à sa troisième promotion au CEP (Certificat d’Etude Primaire). Les deux 1ères  promotions ont honoré l’école en faisant un résultat de 100% à l’examen. Ce qui d’ailleurs a valu à l’école sa renommée. La troisième promotion a vu la réussite de 25 élèves sur 28, néanmoins, l’école demeure la première de toute la région pour les résultats. Cela reste  encourageant. Chaque année scolaire prend fin  par une messe de clôture et d’action de grâce au cours de laquelle a lieu la remise des cadeaux aux cinq premiers meilleurs élèves de chaque classe.

 

Il y a quelques années, l’école Primaire Privée Catholique Sainte Monique de Tangoura  a été choisie pour faire partie des écoles amies WASH (Eau et Assainissement) : une association qui œuvre pour soutenir les écoles et centres de santé dans l’hygiène de l’eau et assainissement au sein de ces structures. C’est dans ce sens que notre école a bénéficié de multiples formations, encouragements et dons. Parmi les dons, nous pouvons citer : des lave-mains, du savon, du savon lessive, de l’eau de javel, du matériel de nettoyage, des serviettes hygiéniques, etc. Grâce aux formations reçues, les filles de l’école dans les grandes classes ont appris à fabriquer des serviettes hygiéniques réutilisables et de même comment les gérer à l’école comme à la maison. Des élèves aux parents d’élèves, surtout ceux du village de Tangoura, ont bénéficié des biens de cette association.

 

En cette année 2021, l’école a également reçu une autre association dont l’objectif est d’amener les élèves à savoir cultiver la plante de l’Artemisia en vue de se soigner du paludisme à moindre coût. Le paludisme- maladie  fréquente dans le village de Tangoura- est  dangereux pour les jeunes enfants et les femmes enceintes. Ainsi, à la fin de l’année scolaire, plusieurs élèves repartiront chacun avec une plante de l’Artemisia pour la bio-culture dans les familles. Le jardin de l’école qui sert de cadre de culture expérimentale de l’Artemisia, nous a été d’une grande utilité.

 

L’Ecole Primaire Privée Catholique Sainte Monique de Tangoura a ouvert aussi un collège. Pour l’année 2020-2021, 27 élèves sont entrés en 6e, et cela a soulagé plusieurs parents qui souhaitaient vivement que cela se réalise. Nous espérons progresser ainsi jusqu’à la classe de terminale pour faire de l’établissement un complexe scolaire et un pôle d’excellence, si telle est la Volonté de Dieu. En recevant des paroles d’appréciation et d’encouragement des gens du village de Tangoura, nous sommes sûrs que nous faisons œuvre utile et cela nous motive et nous encourage énormément à aller de l’avant.

 

Quelques témoignages :

 

Je m’appelle Soma, je suis content de mon école ; nous avons des groupes de balayage, des banquettes sous le Néré où nous pouvons à la pause nous asseoir et aussi lire ; Sr Marguerite nous prête des livres, nous aide et nous invite à bien travailler.

 

·         Je suis Ouattara, au lycée, où nous  rencontrons la fraternité entre les élèves, les professeurs et les éducateurs et aussi nous apprenons à travailler dans la rigueur ; nous apprenons à faire certaines choses par nous-mêmes : jardinage, cuisine, ménage ; merci à Sr Marguerite et à toutes les Sœurs ; nous avons tout le nécessaire pour le travail.

 

·         Je suis Sama, au lycée Sainte Monique depuis le début de l’année en classe de 6ème. Il y a une cuisine, des toilettes, une fontaine, trois banquettes ; nous effectuons des activités culturelles ; nous rendons propre la cour en ramassant les ordures ; j’aime cet établissement par sa ponctualité, parce qu’il est bien organisé et du fait de la présence des Sœurs.

 

Grâce aux aides de différentes associations et amis en France, nous avons pu financer aussi la construction du bâtiment administratif faisant partie du cahier des charges pour l’ouverture d’une telle structure. Ce bâtiment comprend le bureau du directeur, des surveillants, la salle des professeurs, la comptabilité, les archives.

 

Nous sommes très reconnaissantes à tous ceux qui participent avec nous au développement des soins et de l’éducation. Soyez-en particulièrement remerciés.

 

UN 2ND ARTICLE SUR LE CREN : Centre de Récupération et d'Éducation Nutritionnelle. 

 

Des enfants de 0 à 5 ans y viennent accompagnés de leurs mamans pour prendre du lait et boire la bouillie.  Celle- ci est préparée avec des céréales tels que, le maïs, le riz, le mil, le soja, le pois de terre, le haricot...

 

Les céréales sont d'abord grillées et ensuite réduites en farine. Les enfants aiment beaucoup cette bouillie communément appelée la ‘bouillie enrichie’. 

 

 

 

Les Sœurs de Maria- Nellé