SYNODALITE DANS LE FINISTERE?

 

UN BON TEMPS DE VIE  EN SYNODALITE DANS LE FINISTERE 2022

 

 

 

Samedi 30 avril, nous étions plus de 200 religieux et religieuses, moines et moniales, prêtres en société de vie apostolique, laïques consacrées, tous rassemblés au Juvénat de Châteaulin autour de Mgr DOGNIN, notre évêque, et de quelques membres du conseil épiscopal.

 

Un chant d’ouverture a donné une tonalité joyeuse à toute la journée :

 

Réveille, réveillez le monde, alléluia, la Joie de Dieu est notre Force, alléluia ! "

 

Une journée préparée par neuf groupes de religieux et de laïcs consacrés, d'appartenances et de modes de vie différent. Nous nous sommes retrouvés à deux reprises, en divers lieux du diocèse, y apportant le fruit de nos réflexions-partages autour du thème

 

Dans le jardin de la vie consacrée, que voyons-nous germer de neuf ? ".

 

Ensemble, nous avons pris le temps de regarder ce qui fait aujourd'hui encore la richesse et la fécondité de la vie consacrée, à travers nos engagements personnels et communautaires et nos relations quotidiennes avec les gens.

 

A travers ce rassemblement, il nous est apparu très vite, selon l'expression de notre évêque, qu’il est vital de se rencontrer. " Se rencontrer, se parler, s'écouter, se connaître créer des ponts " (cf Fratelli tutti), partager ce que la vie consacrée nous apporte comme richesses, questions, expériences à risquer, nouveaux chemins à explorer, pour vivre la mission.

 

C'est tous ensemble, en Eglise, que nous désirions aller rencontrer notre évêque et des membres de son Conseil pour partager avec eux " les fleurs et les fruits cueillis dans le jardin de la vie consacrée " et recevoir leur parole, dans un dialogue confiant, pour continuer la route, C'est effectivement ce qui s'est passé à la rencontre de Châteaulin.

 

Comme prévu, 9 personnes ont donné des témoignages toniques et variés, riches de la diversité des dons et des charismes reçus de l'Esprit Saint par les instituts et tous les consacrés.

 

 L'après-midi, c'est notre évêque qui nous a adressé la parole. Il nous a confirmés dans notre mission de "vie en proximité au quotidien" et encouragés à être "relais actifs" entre ceux que nous rencontrons et les prêtres et autres responsables locaux qui manquent souvent de temps pour aller visiter les gens. Deux vicaires épiscopaux nous ont également adressé un message fort qui a beaucoup touché l’assemblée.

 

Ces 2 moments de prise de parole ont été suivis d'échanges avec l’ensemble des participants.

 

Et puis, ce fut la " montée " de la foule vers la belle chapelle du Juvénat, pour l'Eucharistie. Une célébration joyeuse, soutenue par une animation musicale "intergénérationnelle". La prière universelle dite en 5 langues, la procession des offrandes - porteuse de la réflexion des différents groupes et accompagnée sur un rythme africain - nous ont rappelé la dimension internationale de notre présence dans le diocèse de Quimper.

 

Et nous sommes repartis gardant au cœur ces paroles vives " Puisqu’un regard d’amour a embrasé nos vies, embrasons l’avenir au feu de l’Espérance… car Dieu nous a choisis pour être à sa louange, un peuple de vivants ".

                Les Soeurs Augustines de Morlaix